Peut-on faire un don de sang, pendant une cure de stéroïdes ?

Découvrez mon passage à la télévision belge
3 décembre 2017
Les stéroïdes anabolisants dans différentes disciplines sportives
8 janvier 2018

Le sang, un besoin vital, essentiel à la vie de tout être humain.  Ce sang indispensable peut aussi sauver des vies. C’est exactement dans ce sens citoyen et humaniste, que chaque année, sont organisées  des campagnes nationales pour la collecte et le don de sang.

Ainsi toute personne en bonne santé, peut de façon volontaire, donner son sang. Après prélèvement, le sang sera ensuite stocké avant d’être transfusé à des patients dans le besoin.

Le don du sang est un acte anonyme et bénévole. Il ne peut ni être affecté à un malade précis ni être vendu avec profit.

De plus, afin de préserver la santé du donneur et de garantir la santé des potentiels receveurs, le don du sang est soumis à plusieurs critères. D’une façon générale, ces critères peuvent être liés à : l’âge, le poids, les antécédents médicaux, etc. Rappelons que beaucoup de thérapies cliniques sont incompatibles avec le don de sang parce que les médicaments utilisés dans ces thérapies peuvent souiller le sang du donneur. Alors, qu’en est-il de la cure de stéroïdes?

Les Athlètes, les bodybuilders et tous les amoureux des stéroïdes peuvent-ils donner leur sang quant ils veulent ?

D’un point de vue éthique, il est déconseillé de donner son sang pendant une cure de stéroïdes anabolisants. Cela paraît logique puisque les stéroïdes anabolisants ne sont pas autorisés dans bon nombre de pays. Quand on voit les choses de cette façon, il est tout à faire normale que des personnes étant en cure de stéroïdes anabolisants ne puissent donner leur sang.

En quoi une cure de stéroïdes anabolisants peut-elle modifier le sang ?

Les stéroïdes anabolisants sont réputés pour élever le taux de testostérone dans l’organisme. La testostérone est l’hormone  caractérisant l’apparition des caractères masculins comme les poils, la force et le développement des tissus musculaires, la voix  grave voix, etc. Sa production naturelle est gérée par l’axe HPTA situé au niveau de l’hypothalamus. Effectivement, l’axe HPTA envoie des messages aux hormones LH et FSH pour lancer la production de testostérone et de spermatozoïdes. Lors d’une cure de stéroïdes anabolisants, le corps se retrouve donc en présence à la fois de testostérone synthétique et de testostérone naturelle. Face à cet excès, l’axe HPTA va alors ordonner un arrêt de la production naturelle de testostérone afin de rétablir un certain équilibre dans le corps.  

En conclusion, une hausse anormale de la testostérone peut bloquer la sécrétion naturelle de la testostérone. Ce qui peut avoir des conséquences très graves sur la santé si la cure de stéroïdes anabolisants n’est pas suivie d’une cure de post relance afin de stimuler à nouveau l’axe HPTA pour relancer la production de testostérone naturelle.

Quelles sont les chances pour qu’un prélèvement de 0,5 L de sang puisse contenir un taux de testostérone assez élevé pour nuire à la santé du receveur?

Les recherches ont prouvé que seulement 0,05 mg de testostérone sont présents dans 0,5 L de sang en plein cycle de stéroïdes anabolisants.  Un surplus de 0,05 mg de testostérone est insignifiant même pour les femmes. Cette quantité ne pourrait pas causer de dommage à l’organisme du receveur.

Scientifiquement parlant, une cure de stéroïdes anabolisants n’est pas une raison assez suffisante pour éviter de donner son sang. La cure n’affecte pas pour autant le don. Le donneur peut donc bénéficier du sang venant d’un utilisateur de stéroïdes anabolisants en toute sécurité.

Certains peuvent aussi vouloir donner leur sang parce qu’un prélèvement de sang peut s’avérer bénéfique pour baisser le taux d’hématocrite qui est généralement élevé pendant la cure. En effet, les stéroïdes anabolisants ont la propriété de booster la production de globules rouges. Ils peuvent aussi influencer l’augmentation de certaines protéines. Tout ceci peut entraîner une élévation de la concentration des cellules dans le sang. Un don peut donc être approprié pour renouveler son propre sang.

En conclusion, les Stéroïdes anabolisants peuvent provoquer des effets secondaires lors de cures non encadrées, mais ils sont parfaitement inoffensifs à travers un don de sang. Pendant une cure, il est tout à faire possible de faire un don. Le receveur n’a rien à craindre puisque les éléments pouvant déclencher les effets indésirables des stéroïdes anabolisants sont négligeables dans une poche de sang.

L’interdiction se porte plus sur une question d’éthique et de morale, notamment dans les pays où l’usage des stéroïdes est interdit hors prescription médicale.

Winstrol Coach

Je serai heureux de vous aider avec votre cycle de Winstrol.

Êtes-vous débutant, intermédiaire, professionnel?

Il suffit de cliquer ici pour avoir votre cycle de winstrol gratuitement :

je veux mon cycle gratuit

1 Comment

  1. Marie-lou dit :

    Votre article vient à point nommé ! moi qui suis un donneur de sang régulier. J’entamme depuis peu ma première cure, j’avais peur que ce les anabos m’empechent d’en donner.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *